Biarritz Olympique - Stade Toulousain en coupe d'Europe à Anoeta

 

Biarritz-Olympique

L'indien du BOP100410_16

 

Alignement en touche

P100410_16

P100411_16P100411_16

Gilles et Fred refont le matchRégis et BeñatP100411_12

P100411_16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 P100411_17P050311_13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 BEER (Bordeleko Eskual Etxea Rugby) n'avait qu'un but ce dimanche 10 avril : Aller soutenir le Biarritz Olympique qui jouait en "hegoalde" à San Sebastian (Donosti), en quart de finale de la Heineken Cup contre le Stade Toulousain.

Il fait encore nuit ce dimanche 10 avril, lorsque Richard Nieto fait son "ramassage scolaire" sur la CUB avec un bus loué pour la corconstance. Lors du dernier arrêt, F. Despagne a sorti un ballon et le parking de la cancha s'est transformé pour 10mn en terrain de rugby. Le bus traverse sur la N10 quelques averses sévères que Richard maîtrise parfaitement : peut être est-ce les prémices d’une mauvaise journée qui s’annonce pour les couleurs du BO.

 Nous arrivons autour de 11h du matin sur Biarritz ou nous retrouvons les « locaux » qui nous attendent. La suite est plutôt classique :

  • Ibilaldia : La petite balade à pied sur Biarritz pour se détendre.
  • Zintzur Bustitzea : L’apéritif autour du marché comme les stars : Rioja 2005 et  pintxos.
  • Baskaria : Paella au port vieux dans une ambiance très humoristique (Régis était à bloc)

Nous arrivons vers 15h30 à Donostia, et après avoir trouvé à se garer très difficilement, nous voilà enfin en plein cœur de l’événement avec la foule qui se presse autour du stade Anoeta et bien sûr dans les bars. Le reste est plutôt caractéristique d’une partie dont  l’enjeu est important : 

  • Garagardoa : La tension étant à son comble, nous ne trouvons rien de mieux que de « déstresser avec quelques « Katxis» ou "Txuritos".
  • Partida : Je ne vous raconte pas le match qui nous a fait de la déception absolue en 1ère mi-temps (BO mené 17 à 0) à l’espoir le plus fou : à la dernière minute officielle du match le score a failli basculer en faveur de Biarritz, mais il n’en fut pas ainsi pour nos couleurs.
  • Pena  Handia : Après la défaite "27 à 0", Il a fallu soigner notre « déprime » à la bodega « txuri – Urdin » de la Real Sociedad.

 

Le bus qui nous emmène à Biarritz pour l'apéro (zintzur bustitzea) et la paella (c'est pas très basque) puis à San Sebastian/Donosti pour le paseo, les garagardoak (cañas, katxis) est complet : Bruno, Régis, Céline, Odile, Jo, Beñat, Gilles, Fred, Stephane, Patrick, Antoine, Romain et sa compagne, Richard "le chauffeur" (Eh oui, il en faut un).

Défaite du BO 27 à 20 et grosse déprime, vite adoucie par quelques pintxos et copas de la rioja alavesa.

Le retour fut des plus bruyants, avec un accompagnement vocal de qualité dans ce bus. Il ne sera pas loin de 2h du matin lorsque Richard déposera les derniers proches de leurs domiciles.

Miarritze euskal errugbi taldeak (Biarritz Olympique), Anoeta estsadioan Tolosaren (Stade Toulousain) aurka galdu dute 2011ko Heineken kopan (27 - 20).

Bruno Luro

   logo_BEER_2     Touch Rugby : Bruno Luro (06 86 73 97 92) - Gilles Bié (06 86 99 93 47) 

(bruno.luro@eskualetxea.org - gilles.bie@eskualetxea.org) - Webgunea : http://www.eskualetxea.org

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Bordeleko-Eskual-Etxea-Maison-Basque-de-Bordeaux/132085886843811